Les News

A l’écoute du DX

En étroite collaboration avec “Planète Cibi Francophone”

Ceinture de rayonnement Échelles solaires (Radio blackouts)

 Ionosphère   Taches solaires / Cycle solaire   Vent solaire

Tempête de rayonnement solaire   Tempêtes géomagnétiques 

 

———————————————————————————————————————————————-

Comprendre le DX

L’appellation DX désigne la réalisation d’un contact à grande distance établi donc avec une station lointaine, réputée rare et difficile à trouver ou dans des conditions inhabituelles comme par exemple, une station en expédition, sur un bateau, avec un portable, pendant un événement, etc… Néanmoins en Cibi (11M  HF 27 Mhz) il est passé dans les habitudes d’inclure tout contact établi en dehors de la zone de silence comme étant un DX.

Si vous débutez, faites dans un 1er temps de l’écoute. Vous verrez que les appels sont tous similaires, CQ DX QRZ QTH et une fréquence de QSY, quelque soit la langue utilisée. Ce qui fait la différence entre chaque contact, c’est le QSO qui suit, si la propagation le permet, le temps passé à discuter avec quelqu’un que l’on ne connaît pas, mais avec qui, on a les mêmes valeurs, les mêmes centres d’intérêts est très gratifiant.

Signification et origine de l’abréviation CQ :

” Seek you “ qui veut dire ” je vous recherche “, phonétiquement 

SI QIOU qui correspond à la prononciation en anglais des lettres C et Q. Cette abréviation CQ est utilisée en CW (Morse) plus facile à transcrire et c’est comme ça qu’est né l’appel CQ en phonie.

DX veut dire “Distance X”, interprétée comme grande distance ou distance inconnue. La combinaison des deux donne bien sur le fameux CQ DX, connu et reconnu de tous.

Voici des indispensables à la pratique DX.

Un alphabet OTAN. Le mieux c’est de le connaître entièrement par coeur. Mon astuce, lisez tous les jours un texte quelconque de quelques lignes en codifiant chaque lettre. Une fois que vous arrivez à le faire sans aucune hésitation, c’est gagné. Il ne reste plus qu’ à pratiquer et c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas !

Un carnet de trafic idéalement accompagné d’un bloc-notes à usage de brouillon, en version papier ou informatisé pour noter tous les renseignements des contacts établis. Je vous conseille de faire un peu d’écoute auparavant et de noter les infos des stations qui sont en QSO. Quand viendra votre tour, le contact n’en sera que plus facile et si la propagation est fuyante (QSB) ou que l’écoute devient mauvaise (QRM, QRN) vous aurez déjà certaines infos.

Connaître les fuseaux horaires, même si la plupart des stations utilise l’heure UTC, il est bon de savoir si c’est le matin, la journée ou la nuit chez votre correspondant. Cela permet d’alimenter le QSO, tout comme l’échange des conditions de station, le report de signal, des précisions sur le QTH et le WX.

Pensez à évaluer le niveau et la direction de la propagation, surtout si vous utilisez uniquement une antenne directive. L’orienter à l’ opposé de la propagation risquerait de vous faire passer à côté d’ un contact arrivant faiblement sur le S-mètre. L’idéal est d’avoir une antenne verticale omnidirectionnelle pour avoir l’oreille partout et une directive polarisation horizontale pour moins de QRM et isoler le correspondant. Cependant les contacts sont souvent meilleurs dans des conditions de polarisation identiques, de verticale à verticale ou d’ horizontale à horizontale.

 Il y a plusieurs sites proposant des informations sur la propagation, j’utilise celui ci :

Il y a également les clusters DX. Ce sont des sites internet qui vous informent des stations activent, avec la fréquence utilisée, le pays, le QRZ, etc… 

Pour ma part je considère le DX comme une partie de chasse. Je préfère passer en revue les fréquences, que ce soit un canal d’appel ou pas et rechercher un contact. On a souvent de bonnes surprises.

Voici quelques règles DX, pas toujours respectées, des fois à notre insu. En effet on peut être entendu par des stations que l’on ne reçoit pas, ce qui laisse croire que la fréquence ou le canal est libre.

Le langage à maîtriser bien sur le code Q et connaître une autre langue est un plus, l’anglais étant la plus répandue.

Mais le Français est très apprécié par les autres stations. Ce n’ est pas un point bloquant à la bonne réalisation de contact DX.

Donc lancez vous si vous pensiez le contraire et ayez confiance.

Si vous décidez de faire du DX en mobile, choisissez un endroit bien dégagé, l’antenne placé au centre du toit du push de préférence. Vous pouvez prévoir l’installation d’une antenne de fixe ou d’une filaire plus performante qu’une antenne de push raccourcie.

73 51 et bon DX de 14KM1407 Op Fernand.