Les News

Un membre s’en est allé vers d’autres cieux

Alain s’en est allé. 

Le choix de la photo par la famille d’Alain. A gauche en maillot blanc, car elle fait partie du milieu associatif.

Tu étais plus qu’un adhérent, tu étais aussi un ami de longue date. 

J’ai eu l’immense joie de faire ta connaissance il y a 20 ans. Tu étais déjà une personne avec beaucoup de cœur, si bien que tous nos potes t’avait surnommé l’abbé Pierre. Toujours prêt à rendre service. Tu étais déjà dans le monde associatif.

Nous avions la même passion la radio et c’est là que nous échangions régulièrement et que nous avons noué une amitié et l’ on se complétait. Jamais un mot de travers et toujours à l’écoute des autres.

Au fur et à mesure des années une amitié grandissante et l’on ne s’est jamais quitté. Nous avons fondé chacun de notre côté une famille.

Nous avons fini par créer une association ou tu t’es énormément investi. Tu nous a créé un site internet, une page Facebook et tu es devenu notre webmaster. Sur le terrain tu étais aussi un signaleur de qualité. Tu savais aussi bien être sérieux, comme tu pouvais aussi amuser la galerie. Avec toi on s’éclatait.

Il y a quelques mois, des problèmes cardiaques importants te sont tombés dessus. Ils t’ont énormément affaibli, mais tu as gardé bon espoir, si bien que tu continuais à nous suivre sur les manifestations, mais en levant le pied. Tu venais en spectateur mais tu étais toujours là.

Un jour tu m’annonces que tu avais pris la décision de te faire opérer du cœur. Tu étais si près du but, pourtant cette opération n’a jamais eu lieu.

Tu es rentré à l’hôpital pour des examens. Et là tout à basculer… Samedi matin nous apprenions que tu nous avais quitté… à 49 ans, ce n’est pas un âge pour partir… Tu laisses derrière toi une famille, Karine, Dylan et Maxence et tes bons potes. Des amis associatifs. plein de personnes qui t’adoraient.

Je n’oublierai jamais ton investissement, ton dévouement et ta gentillesse, dans le monde où tu es parti, j’espère que tu seras aussi sympa.

Avec l’accord de ta famille, par le biais de cette article, nous te rendons hommage. Pour les manifestations du 10 et 12 septembre, ta compagne à émis le souhait de pas annuler, décision que je respecte. Je te dédicacerai ces deux manifestations.

Merci Alain pour ces années de bonheur et tu laisses derrière toi, un énorme vide. 

Repose en paix.

Nous remercions toutes les personnes qui nous ont laissé des messages de sympathie, que je ferai parvenir à la famille. D’ailleurs je précise que cette article est édité avec leurs accord, 

Les obsèques de Alain aura lieu jeudi à 14 h 30, dans un petit comité et dans la plus stricte intimité. Ni fleurs, ni plaques, ni couronnes. 

Xavier Jubert, Président de Sud Touraine assistance 37

Les mots sont peu de chose pour exprimer à quel point nous sommes affligés par la perte que vous vivez. Nous espérons simplement que notre sympathie vous apportera un certain apaisement et que ces quelques mots vous apportent réconfort et soutien. Que son souvenir reste à jamais graver dans les cœurs des personnes qui l’on côtoyé et apprécié.

Repose en paix Alain.     

 

 

8 commentaires

  1. Condoléances à la famille et à ton groupe Xavier

  2. Au nom du groupe IAA nous presentons toutes nos Condoléances à la famille

  3. RIP ALAIN, toutes mes condoléances à la famille,Courage.

  4. L’association FCBA de Floirac adresse ses sincères condoléances à sa famille, ses amis, ses proches.

  5. C’est au nom de l’ensemble du Comité de l’ERCI que nous présentons nos plus sincères condoléances à la Famille dans les moments aussi durs.
    Notre soutien va aussi à ses Amis et aux membres du club STA 37

  6. En trois mois, nous avons perdu quatre membres ou anciens de l’AGAC SOS CB 32, quatre Amis très chers que nous avons accompagné jusqu’à leur dernière demeure, nous aussi savons ce que représenté la perte d’êtres chers. Nous présentons nos plus sincères condoléances à la Famille ainsi qu’aux Amis. RIP Alain

  7. Bonsoir,

    Je vous présente mes sincères condoléances à sa famille, amis et proches, courage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *